Logo de ce site

Accueil > COMITE DE JUMELAGE > Fêtes des vins- Rebblütenfest > Rebblütenfest 2015

Rebblütenfest 2015

jeudi 30 juillet 2015   par Solène

Cette année encore, c’est la canicule qui attendait la délégation du comité de jumelage venue à la Rebblütenfest.

Une douzaine de membres s’est relayée sur le stand du 17 au 20 juillet pour accueillir de nombreux visiteurs. Certains ont déjà l’habitude de venir tous les ans au stand français, d’autres ont découvert les produits proposés par le comité. Entre vins de Bourgogne et le jambon persillé, le kir royal a remporté un vif succès. Cette année, il a été également possible de vendre du Schorle, mélange de vin et d’eau gazeuse.

L’organisation de la Rebblütenfest avait été modifiée par le nouveau comité d’organisation : certains manèges pour les enfants ont été supprimés, le podium de musique également. Il y avait en revanche plus de stands. Celui du comité de jumelage avait été avancé plus près de l’entrée du parc et se trouvait juste à côté du Heimat- und Verkehrsverein et donc à côté de nos amis allemands.
Pour le service, les membres du comité avaient revêtus le nouveau tablier floqué du logo du comité de jumelage et confectionné justement pour l’occasion.

Une fois encore, la fête a été un succès. Dans son édition du 21 juillet, le Allgemeine Zeitung de Mayence a consacré un article à ces quatre jours. Il y est largement fait référence à la présence française comme vous le découvrirez ci-dessous.

Un air de France à la fête des vins

Convivialité au village des vins dans le parc romantique de Laubenheim. La nouvelle Rebblütenfest remporte le succès auprès des visiteurs.

REBBLÜTENFEST. Les invités venus de Longchamp apprécient aussi l’ambiance dans le parc. Le nouveau concept est un succès.

LAUBENHEIM – « Là où il y a des chapeaux de paille, on offre du vin » : en ouvrant la fête avec cette phrase, le maire de Mayence, Michael Ebling, a déclenché de grands rires. Les visiteurs de Laubenheim savent bien à qui il fait référence : avec ces températures estivales, le maire de Laubenheim, Gerhard Strotkötter, se déplace toujours tête couverte et ne se fait pas prier deux fois pour une invitation festive. M. Ebling en revanche devra revoir son habillement pour l’été : le soir, il est toujours dans le parc de Laubenheim où il fait encore une chaleur d’étuve, en manches longues et pantalon noir de costume. Il ne faut donc pas s’étonner s’il a une remarque à faire : « Tous mes compliments pour ce village des vins dans ce parc romantique mais il n’aurait pas fallu monter le chauffage si fort ».

Avec leurs majestés.

Par chance, M. Ebling se trouve juste à la source et peut, avec un goutte-à-goutte de grand cru Möhn, se procurer au moins un léger rafraîchissement interne. « Les bons vins sont appréciables par tous les temps » fait savoir M. Strotkötter, lequel dans son discours, remercie tous ceux qui oeuvrent dans les coulisses pour la réussite de la Rebblütenfest. Il mentionne en particulier deux invitées de marque qui honorent les habitants de Laubenheim de leur présence : Malenka Stenner et Sabrina Möhn, les deux futures reines des vins de Mayence, sont venues en personne, pour faire partager aux invités de la fête leur large savoir des secrets des métiers de la vigne. Pour ces deux filles de vignerons cela n’est pas un problème : Malenka Stenner, de Mayence-Hechstheim, étudie la viticulture à Geisenheim et Sabrina Möhn, fille cadette de la maison Möhn de Laubenheim, rédige son mémoire de fin d’étude sur le marketing des vins.

C’est un bien plus long voyage que celui des deux reines locales des vins qu’ont fait les 12 invités de la petite ville de Longchamp qui papotent avec animation avec les amis allemands au stand du Heimat-und Verkehrsverein. Sylvie Royer et son compagnon Gilles participent pour la première fois. « Cela me plaît beaucoup », explique Mme Royer, « le parc est très beau et la fête réellement agréable ». Son compagnon est enthousiaste : « Je suis vigneron à Longchamp et je trouve cela passionnant de goûter les vins allemands » explique-t-il.

Partager un moment convivial et se détendre en buvant du vin : c’est exactement le but recherché par le comité des fêtes avec le concept d’une « nouvelle fête des vins sans musique ». La crainte de beaucoup de visiteurs « du cru » que la fête sans scène ni groupe de musique soit ennuyeuse s’est révélée infondée. Pour les enfants, il y a juste à l’entrée du parc quelques manèges et baraques foraines où ils peuvent s’amuser pendant que les adultes peuvent laisser libre cours à leurs envies culinaires auprès des 18 stands que compte la fête. Très agréable pour les vieux comme pour les jeunes : outre les saucisses grillées, les steaks et les frites, il y avait aussi des plats végétariens et des plats roboratifs comme le couscous-salade et la quiche lorraine. Et puis l’inauguration officielle de la Rebblütenfest ne s’est pas faite totalement sans musique : selon la bonne vieille tradition, le chœur masculin de l’association de chanteurs a entonné une chanson à boire et ainsi invité avec humour à partager 4 jours en bonne compagnie.

Retrouvez l’article en V.O. ici : article du Allegemeine Zeitung, 21 juillet 2015

JPEG - 22.1 ko
le parc et le nouvel emplacement du stand
JPEG - 63.1 ko
les visiteurs très nombreux
JPEG - 58 ko
les participants devant le stand avec les nouveaux tabliers

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable